Appels à projets, quand la réalité dépasse la fiction

Suite à l’appel à projet bidon de Sciences en Marche nous avons reçu pas mal de commentaires sur notre site pour nous faire part du fait que certains appels -eux bien réels- sont parfois très proches, dans leur forme, au notre. On peut citer par exemple l’appel à projet convergence de l’ANR qui contient tout le joli jargon de « l’excellence » (rappelons au passage que les financements « instituts convergence » sont attribués sur décision du premier ministre, dont on connait la passion pour le travail des chercheurs, surtout ceux qui cherchent à expliquer (ou excuser ? c’est la même chose non ?)). Bref. Mais la palme du style revient à cet appel de l’Université de Bordeaux dont SavantCosinus nous a fait part sur le site de Sciences en Marche. On dirait que ca a été écrit par un générateur aléatoire d’appel à projet :

La Commission Recherche de l’Université de Bordeaux lance deux appels à projets visant à accélérer le décloisonnement des recherches menées au sein de ses 3 départements par une incitation à la construction d’une démarche pluri, inter ou trans disciplinaire. L’émergence d’un établissement pluridisciplinaire issu de la fusion doit permettre de favoriser le traitement de l’inadéquation grandissante entre des savoirs compartimentés, d’une part, et l’appréhension de problèmes de plus en plus transversaux, multidisciplinaires, globalisés, complexes et nécessitant d’être mieux contextualisés, d’autre part. La spécialisation disciplinaire de la recherche, qui a souvent pour corollaire l’application du principe de réduction, a conduit à d’immenses progrès dans le domaine de la connaissance scientifique ou technique. Elle a cependant le défaut de « scotomiser » le global alors même que les nouveaux problèmes (ou questions) qui se posent à nous nécessitent d’être abordés dans leur complexité et leur multi-dimensionnalité en tirant profit de regards disciplinaires croisés dans le cadre de démarches pluri, inter ou trans disciplinaires que ces deux appels d’offres veulent inciter. Dans le cadre de l’approche pluridisciplinaire, le problème ou l’objet d’étude sera abordé selon les différents points de vue de regards disciplinaires spécialisés. L’objectif sera de faire coïncider/converger le travail de plusieurs disciplines à/sur un même objet ou un même sujet. En se nourrissant de la complémentarité intrinsèque à plusieurs disciplines, le projet devra aborder une problématique selon l’angle propre à chacune d’elles en évitant autant que possible le morcellement des approches. Dans le cadre de l’approche interdisciplinaire le dialogue et les échanges entre les disciplines conduisant à enrichissement mutuel de chacune d’elles autour d’un objet qui sera traité comme un système seront organisés. L’approche transdisciplinaire, quant à elle, abordera des d’objets qui n’appartiennent pas en propre à une discipline en les reliant de manière à atteindre un objectif partagé au travers d’activités variées.

Extrait d’une pièce jointe à un courrier électronique émis de l’adresse commission-recherche@u-bordeaux.fr le 12 février 2016 (quelque 6 semaines avant le 1er avril 2016) Ledit texte porte la signature suivante: Pierre DOS SANTOS,
Vice-président en charge de la recherche.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s